Breaking news
... et plus

Tutanota est bloqué en Russie.

Tutanota a été bloqué en Russie. Les utilisateurs peuvent toujours accéder à Tutanota avec un VPN ou le navigateur Tor.

2020-02-17
Tutanota est bloqué en Russie depuis le vendredi 14 février. Cela fait suite au blocage d'autres services de courrier électronique crypté en Russie pour empêcher les citoyens russes d'utiliser des canaux de communication sécurisés en ligne.

La Russie bloque Tutanota

Comme le montre l'OONI Explorer - un outil de démonstration de la censure en ligne -, Tutanota est bloqué dans certaines régions de Russie. Tutanota est également inscrit dans le registre des sites bloqués fourni par les militants russes.

Chez Tutanota, nous nous attachons à fournir un canal de communication sûr et confidentiel aux citoyens, mais aussi aux journalistes et aux militants.

Une loi contre le cryptage

La communication cryptée est une épine dans le pied des gouvernements autoritaires comme la Russie, car le cryptage rend impossible pour les services de sécurité d'écouter leurs citoyens. Le blocage actuel de Tutanota est un acte contre le cryptage et la communication confidentielle en Russie.

Tutanota est également bloqué en Egypte depuis octobre 2019.

Accès via Tor ou VPN

Les personnes qui ont besoin d'une communication sécurisée en Russie et en Égypte peuvent toujours accéder à Tutanota en utilisant le navigateur Tor ou un VPN.

Nous condamnons le blocage de Tutanota. Il s'agit d'une forme de censure des citoyens russes qui sont maintenant privés d'un autre canal de communication sécurisé en ligne. Chez Tutanota, nous nous battons pour le droit à la vie privée de nos utilisateurs en ligne, également et surtout dans les pays autoritaires comme la Russie et l'Égypte.

Censure et liberté d'expression

La censure en ligne est souvent utilisée pour entraver la liberté d'expression. Dans de nombreuses démocraties, la liberté d'expression est protégée par la constitution. C'est le cas en Allemagne et aux États-Unis, par exemple. Dans ces pays, il est très difficile - voire impossible - pour les acteurs étatiques de limiter l'accès aux outils d'information ou de communication en ligne.

Dans d'autres pays, par exemple en Chine, en Russie et en Égypte, il est courant que les acteurs étatiques arrêtent ou restreignent l'accès à des informations ou à des outils de communication non désirés. Actuellement, c'est le cas en Russie et en Égypte où Tutanota n'est pas accessible.